Mise en avant

Financement participatif: Quels avantages pour les acteurs économiques ?

Le financement participatif est adapté à tout type de projet. Il présente de nombreux avantages pour l’économie nationale, les porteurs de projets et chefs de PME ainsi que pour les investisseurs.

Le financement participatif ou crowdfunding signifie dans sa traduction littérale « financement par la foule ». C’ est un mode de financement innovant permettant de recueillir de petit montant auprès d’un large public. (internaute). 

En pratique, un porteur de projet élabore son projet (Plan d’affaires) qu’il propose à un grand nombre de personnes pour les amener à participer, en termes économiques et financiers à la réalisation dudit projet. L’appel de fonds se fait au moyen d’une plateforme web permettant de recueillir de nombreuses contributions, en générale de petits montants.

Ce type de financement s’adresse aux créateurs, repreneurs, entrepreneurs, coopérative et associations qui ne disposent pas des fonds nécessaires à la mise en œuvre de leur projet de création.

Le financement participatif est adapté à tout type de projet (Agriculture, Élevage, Industrie, Immobilier, Technologie, Société…). La contribution financière peut prendre la forme d’un don, d’un prêt avec ou sans intérêts, ou encore d’une participation en capital, de prêt ou redevances.

Si du coté du porteur de projet, la plateforme permet de levée des fonds, du du coté des contributeurs, elle peut permettre de faire un don, un prêt ou un investissement.

Ainsi, il existe une catégorie particulière de crowdfunding dans laquelle les contreparties des contributeurs sont des titres financiers (Actions, obligations, redevances). On parle ainsi de crowdequity ou encore de crowdinvesting.

Le financement participatif présente donc de nombreux avantages pour l’économie nationale, les porteurs de projets et chefs d’entreprises ainsi que pour les investisseurs.

Les avantages du financement participatif pour l’économie nationale

La création d’une entreprise entraine en conséquence une augmentation de la richesse nationale. en effet, dès qu’elle est créé, une entreprise produit des biens et services et paie des taxes à l’Etat qui  sont prisent en compte  dans le calcul du Produit Intérieur Brut national.

L’entreprise procède également à un recrutement de jeunes diplômés pour le bon déroulement de ses activités ce qui entraîne la réduction du chômage et une augmentation de la consommation.

Ainsi, le financement participatif en contribuant à la croissance des petites et moyennes entreprises, impact directement la croissance économique d’un pays. Cependant, ce mode de financement n’est pas très connu en Afrique de l’ouest, particulièrement en Côte d’Ivoire et peine encore à se développer.

Les avantages du financement participatif pour les porteurs de projet et entreprises

Le financement participatif ou crowdfunding présente de nombreux avantages pour les porteurs de projet et les dirigeants de PME.

Le crowdfunding permet de tester la faisabilité d’un projet. Bien souvent, les premiers clients sont aussi les premiers investisseurs. Il permet de tester l’intérêt d’un public, des clients potentiels, d’un marché avant même la production. C’est-à-dire selon le domaine dans lequel le projet sera réalisé, les investisseurs peuvent être intéressés par le produit fini et en devenir ainsi des consommateurs.

Le crowdfunding permet indirectement de réaliser une étude de marché. En effet les contributeurs ou prêteurs peuvent donner leur opinion sur le projet. Si la campagne de « levée de fonds » échoue, il conviendra de déterminer pourquoi et d’en tirer les leçons. Si elle réussit, les participants deviendront de véritables ambassadeurs.

Le financement participatif est également une stratégie de collaboration communautaire car, au-delà de la simple participation financière, il permet de fédérer et se faire entourer par des professionnels pour accompagner son projet (ce qui est idéal pour des associations ou jeunes créateurs d’entreprises) ;

C’est aussi un excellent moyen de collecter de l’argent en choisissant des mots percutants. Il est plus facile de convaincre un large nombre de personnes d’investir une petite somme d’argent qu’un banquier ou un fond d’investissement de miser tout sur votre projet.

Cette pratique s’appuie sur un critère autre que la simple recherche du profit car on a ici une relation de personne physique à personne physique, d’où cette désintermédiation avec les banques, acteurs traditionnels de financement.

Les avantages du financement participatif pour les investisseurs

L’investissement via le financement participatif est un mode d’investissement solidaire qui permet de regrouper des personnes aux profils et expériences différentes, dans un même produit ou véhicule d’investissement.

Il s’agit d’invertir dans des titres financiers de sociétés non-cotées. Il peut s’agir d’obligations, d’actions, ou de redevances c’est-à-dire une partie des bénéfices de l’entreprise financée.

Un des avantages de ce mode d’investissement résulte du fait qu’il est facile et accessible à tous par rapport aux produits financiers classiques qui sont devenus plus complexes et risqués avec les mutations des marchés après la crise financière de 2008.

L’investissement participatif se présentent aujourd’hui comme une alternative intéressante dans la mesure où elle permet de réduire le risque lié à un projet en le repartissant sur plusieurs investisseurs.

Enfin, en investissant dans l’économie réelle, chaque investisseur apporte son savoir-faire pour le bon déroulement des différentes étapes du projet et participe ainsi à l’aventure entrepreneuriale tout en bénéficiant de rendement élevé.

digé par Siata Kobenan OUATTARA

Mise en avant

Le « crowdfunding » : Impact sur la croissance économique

Depuis quelque année, l’industrie du financement participatif ne cesse de grandir avec des perspectives de plus en plus intéressantes pour l’économie mondiale, pour les start-up et les PME.

La démocratisation d’internet et la numérisation des activités financières ont ouvert la porte à de nouvelles opportunités communautaires et collaboratives. Cette situation à favoriser l’entraide entre les particuliers par le biais d’investissements solidaires ou par la mutualisation des idées et des compétences au profit de projets collectifs.

Le financement participatif ou « crowdfunding » est un nouveau mode de financement s’inscrivant dans le sillage de l’économie collaborative et solidaire. Il représente une véritable alternative au financement traditionnel. Par ce mécanisme, les internautes peuvent financer des projets portés par des particuliers ou des entreprises, par l’intermédiaire d’un plateforme internet. Le financement participatif permet ainsi de collecter des fonds pour soutenir des projets les plus variés. Il peut revêtir différentes formes. Il peut s’agir notamment de :

  • Don, avec ou sans contrepartie,
  • Prêt (crowdlending), rémunéré ou non,
  • Souscription des titres financiers (crowdequity) émis par une société non cotée en bourse (PME, start-up…).

La diversité de ses modes de financement fait du crowdfunding un outil de financement adapté à tous types de projets.

Impact de crowdfunding sur l’économie mondiale

Depuis son avènement, le financement participatif ou « crowdfunding » connaît une croissance exponentielle à l’échelle mondiale. Entre 2013 et 2014, les montants levés par ce mécanisme sont passés de 6,1 à 16,2 milliards de dollars américain soit une augmentation de 167%. En 2015, les montants levés étaient de l’ordre de 34,4 milliards de dollars américain soit plus du double par rapport à 2014. Au rythme de son développement actuel, le crowdfunding pourrait dépasser les 500 milliards de dollars américain en 2020.

Une étude de la Banque Mondiale révèle que le crowdfunding pourrait représenter un potentiel de 93 milliards de dollars américain par an à horizon de 2025 pour les pays en développement. Pour la région Moyen Orient et Afrique du Nord, ce potentiel est estimé à 5,6 milliards de dollars américain par an à horizon de 2025. Le crowdfunding devient donc une source de financement incontournable dans les pays où il se développe.

Une source de financement remarquable pour les Start-up et les PME

En Afrique, les Petites et Moyennes Entreprises (PME) contribuent à environ 30% dans formation du Produit Intérieur Brut (PIB). Cela représente une contribution de près 40% à la création d’emplois. Cependant, les PME ont d’énormes difficultés pour accéder au financement par les moyens traditionnels tel que le crédit bancaire.

En effet, les banques et les établissements financiers n’ont pas en principe pour vocation de financer l’amorçage des entreprises fraîchement créées, car elles considèrent que le risque lié à leurs activités est beaucoup trop élevé. Dans un tel contexte, le financement participatif est une alternative efficace pour financer ce potentiel de création de richesse que représente les PME. C’est un mode de financement simple, peu coûteux et accessible à tout type d’entreprise, existante ou naissante. Ainsi, à l’heure où les banques demeurent réticentes à accorder des crédits, le crowdfunding pourrait devenir le vecteur d’un nouveau modèle de croissance économique en Afrique. En fait, ce mécanisme permet de financer des projets exclus des circuits de financement classiques (projets artistiques, sociaux, prototypage, etc.).

  A ce jour, l’Afrique compte plus de 57 plateformes de financement participatif qui ont mobilisé en 2015 plus de 32,3 millions de dollars américain soit 16,1 milliard de francs CFA représentant environ 0,10% de l’activité du crowdfunding mondiale. Au-delà de l’aspect purement financier, le financement participatif permet aux porteurs de projets de tester leur idée auprès d’une communauté d’investisseurs potentiels, qui pourront par la suite constituer une base de clientèle potentielle et à priori fidèle. Cette phase de test peut donner lieu à une véritable démarche itérative, qui renforce la valeur ajoutée culturelle, économique ou sociale de l’idée originale. En outre, le financement participatif est un puissant vecteur d’innovation qui permet aux entrepreneurs de proposer des services innovants en créant leur entreprise et des emplois.

L’Afrique du sud est en tête du classement avec 30,8 millions de dollars américain, suivi de l’Egypte 842 000 dollars américain, puis le Nigeria 314 445 dollars américain. Ces fonds ont été utilisés pour financer des PME et des startups (17,7 millions de dollars américain) et des projets immobiliers (14,6 millions de dollars américain). Au total, ce sont plus de 4939 campagnes de financement participatif qui ont été lancées par les plateformes en Afrique en 2015. Ainsi, 67% des projets lancés à partir de ces plateformes ont pu recevoir des financements. Les levées des fonds effectuées par les plateformes Sud-Africaines et sénégalaises s’élèvent respectivement depuis leur création jusqu’en août 2019 à 220 millions dollars américain et 25,3 millions dollars américain. Ainsi l’Afrique du sud se positionne comme leader en Afrique.

En Côte d’Ivoire, le crowdfunding demeure marginal par rapport autres sources de financement traditionnels. Cependant, quelque plateforme à l’image de InvestirEnsemble.ci tente de se développer dans une industrie en plein essor au plan international, avec un marché de niche à fort potentiel de croissance.

Par Venance Konan KOUADIO de Béoumi

Financer le démarrage de son entreprise

Contrairement aux sources classiques de financement, le financement participatif ou crowdfunding est une véritable alternative pour financer l’amorçage des Start-up et des PME.

Dans l’économie du spectacle, vous pouvez faire appel à presque toutes les ressources. Du crowdsourcing formel, qui implique souvent une masse de pigistes effectuant des travaux de données, d’écriture ou de conception, au crowdsourcing informel, qui peut impliquer une personne demandant des recommandations ou des informations sur Facebook, des millions de personnes rejoignent les millions d’autres au quotidien.

Et vous pouvez faire de même si vous avez besoin de fonds pour lancer votre nouvelle idée d’entreprise.

Nous avons couvert les bases du financement participatif afin que vous puissiez décider s’il s’agit du bon choix financier pour votre nouvelle entreprise.

Que signifie le financement participatif pour votre start-up  ?

Le financement participatif signifie littéralement se tourner vers une foule de personnes pour obtenir les prêts de votre start-up dont vous avez besoin.   Vous pouvez lancer l’appel sur les médias sociaux (ou même par courrier) à 100 de vos connaissances, en demandant à chacun de verser 200 000 milles francs pour financer votre démarrage. Vous pouvez également utiliser une plate-forme telle que InvestirEnsemble pour vous connecter en ligne à des milliers de personnes.

Votre financement participatif et l’ampleur de la foule que vous recherchez dépendent de vos objectifs, de vos besoins financiers et de ce que vous avez à offrir à vos investisseurs.

Quels sont les avantages du financement participatif de votre entreprise ?

Le financement participatif présente de nombreux avantages. 

Premièrement, vous n’avez pas besoin d’antécédents de crédit ni même d’un bon crédit. Vous n’avez pas besoin d’un plan d’affaires traditionnel ni de toute la diligence requise par les banques.  

En fait, tout ce dont vous en avez besoin c’est une idée d’entreprise, produit ou service qui résonne avec la foule ainsi que les compétences en marketing (ou l’accès à quelqu’un qui les a) pour se faire remarquer en ligne ou dans la communauté. Le concept de crowdfunding repose sur le fait que vous connectez avec des personnes qui sont enthousiastes à propos de votre entreprise. Elles ouvrent donc leur portefeuille pour aider à la financer. Par exemple, si vous essayez d’ouvrir un restaurant dans une zone qui n’a pas de restaurant, les résidents peuvent vous contacter tout simplement parce qu’ils aiment l’idée de déjeuner ou de dîner dans le quartier.

Les bons niveaux d’excitation et un peu de chance en ligne peuvent vous aider à devenir viral avec votre campagne de financement participatif, en plaçant votre idée devant potentiellement des millions de micro-investisseurs et de consommateurs.

Le financement participatif peut également vous aider à accéder rapidement à un financement. Selon votre mode de financement participatif et la plate-forme que vous utilisez, vous pouvez accéder à des fonds en quelques jours ou quelques semaines. Ce n’est pas le cas de tous les programmes, vous devez donc lire les petits caractères avant de vous engager dans unecampagne de financement participatif.

Quels sont les inconvénients du financement participatif pour votre start-up?

L’un des principaux inconvénients du financement participatif est ce qui le rend si populaire auprès des investisseurs: vous devez offrir quelque chose de valeur en retour, puis vous devez tenir ces promesses. Ce n’est pas vraiment un désavantage par rapport aux autres options de prêt aux entreprises: vous devrez toujours rembourser quelque chose en retour. Mais avec le financement participatif, vous pouvez être davantage lié à l’accord.

Si vous financez votre démarrage avec un prêt ou une carte de crédit, vous devez simplement effectuer des paiements monétaires conformément à votre contrat. C’est à vous de décider comment gérer votre trésorerie pour effectuer ces paiements. Dans le financement participatif, vous pouvez accepter de fournir des produits ou des services spécifiques aux investisseurs selon des dates précises, ce qui vous laisse moins de marge de manœuvre si les choses ne se passent pas comme prévu.

Passer par une plateforme de financement participatif comme investirensemble peut permettre de se faire voir par les masses, mais vous devrez probablement aussi payer pour le plaisir. Bon nombre de ces plates-formes ont des structures de frais, alors lisez toujours les petits caractères afin de bien comprendre quelle partie de votre financement peut être affectée à ces dépenses.

Options de financement participatif d’une entreprise

Le financement participatif se présente sous trois types principaux: les modèles de récompense, de dette et d’équité.

 ● Les modèles de récompenses échangent de l’argent maintenant contre des récompenses ultérieurement (il s’agit du modèle investirensemble). Pour les investisseurs, le processus ressemble davantage à un achat, même s’ils savent que leurs produits risquent de ne pas arriver avant un certain temps.      

● Les modèles de dette permettent à la foule de financer plusieurs microcrédits basés sur un ensemble spécifique de conditions. Par exemple, vous pouvez accepter de payer une déclaration de 15 000 fcfa pour chaque tranche de 100 000 fcfa financée dans un délai donné. Cela signifie que si quelqu’un donnait 200 000 fcfa, il recevrait 230 000 fcfa avant la date convenue. Les modèles de dette peuvent également venir avec d’autres accords, tels qu’un calendrier sur le moment où la société ou le produit sera lancé; si le délai n’est pas respecté, vous devrez peut-être rembourser les fonds.      

● Les modèles d’équité permettent à la foule d’acheter une «part» dans votre entreprise. Les investisseurs savent qu’ils ne recevront aucun rendement à moins que leur entreprise ne réalise un profit ou que vous le vendiez. Les modèles d’équité contiennent généralement des règles sur le pouvoir que les investisseurs pourraient avoir et sur la manière dont leur propriété de l’entreprise sera gérée. Le financement participatif par équité n’est pas la même chose que de devenir une entreprise publique. 

 Comment choisir la bonne option

Pour choisir la bonne option, vous avez besoin d’objectifs et de plans. Le modèle de récompense fonctionne bien si vous avez une idée de produit intéressante que les gens peuvent s’enthousiasmer et partager avec d’autres. Les modèles de dette et d’équité peuvent fonctionner mieux pour des idées d’entreprise solides et offrant de bonnes chances de retour mais qui ne sont pas aussi excitantes pour le consommateur. La platforme investirensemble est plus du modèle dette.

Le résultat final

Le financement participatif peut constituer un moyen intéressant et lucratif de financer votre idée de démarrage ou votre nouveau produit, mais ces opportunités sont souvent accompagnées de nombreux caractères d’imprimerie.

Conseil: prenez votre temps, comprenez toutes les exigences et assurez-vous de pouvoir concrétiser vos promesses avant de plonger dans le pool du financement participatif.

Cet article a été initialement publié sur seekcapital.com par Jon Zachar